Maigrir sans m’aigrir J6

 

 

 

Aujourd’hui, rendez-vous chez la phlébologue. Très surprise de savoir qu’elle avait déjà reçu un bilan santé de RNPC. En fait, je trouve cela plutôt rassurant car je me dis que si c’était de l’arnaque (« comme j’aime »… pas), il n’y aurait pas cette transparence. D’ailleurs, elle me félicite pour ma décision, m’expliquant que 15 kg en moins sur deux guiboles… ça compte. On se revoit à La Toussaint, (dans moins 10 kg au moins !), bref, on se revoit à moins 10.

Alors, comment je me sens aujourd’hui ?

Ma foi, vraiment bien. Bien sûr, je ne m’aperçois pas encore d’une éventuelle perte de poids mais, je me sens mieux. J’allais dire « plus légère »… C’est bête mais c’est presque ça. « Chargée à bloc »

Rien que ça, c’est tout bénef. Ah si, un détail tout de même, et je sais que tous ceux qui connaissent le problème du surpoids (à quelque niveau que ce soit) : je ne suis plus embêtée par ce frottement désagréable que l’on peut ressentir au niveau des cuisses ou des genoux. Et, c’est un vrai soulagement parce que ce n’est pas hyper agréable.

J5 : je n’ai toujours pas faim. Mais il faut dire que je suis mon régime scrupuleusement.

Ce matin c’était sachet RNPC céréales chocolat avec un café

Ce midi : Une tomate / poivron / champignon / ail revenus à l’huile d’olive (quelques pchitts) avec un œuf brouillé. Et haricots verts. En dessert, quelques biscuits. (avec mon café) Un demi verre de vin pour trinquer avec mon fiston venu manger à la maison.

Ce soir, ce sera un potage et je pense quelques tranches de carpaccio de bœuf avec basilic et un ou deux pschitt d’huile d’olive… Quelques haricots verts probablement.

Et une demi pomme. Ou 10 framboises …

 

Pas de gym aujourd’hui, because j’ai mal aux guiboles.

Vendredi prochain, on mange chez des amis. J’ai donc expliqué la situation. On va adapter. En fait tout  se simplifie quand on ose dire JE FAIS UN REGIME. Je pense que c’est le pas le plus difficile. Admettre que l’on peut en avoir besoin. En ce qui me concerne, cela ne me pose aucun problème. Et je sais aussi que j’ai de la chance. 15 kg… ce n’est pas grand-chose.  Dernièrement, j’ai répondu à un copain qui me disait « t’as pas besoin d’ça, c’est joli les formes… Et gna gna gna… Je lui ai répondu, donc, que ce n’était pas lui qui avait mal dans le dos parfois, ou qui se sentait quelque fois essoufflé pour un rien. Parce que eh oui, tout ne se résume pas qu’à une question d’apparence. Je parle de santé et aussi de confort de vie. Voilà ce que je recherche.

C’est vrai, c’est idiot de dire « mais non… ». Au contraire, nous avons besoin d’être encouragés. Cela dit, le premier qui me dit « il était temps que tu fasses quelque chose… » Je lui en colle deux ! J

C’est vrai quoi !

A demain !

Aujourd’hui pas de photo, mais mon bitmoji… J’espère bien qu’il changera de silhouette bientôt !

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *