Nouveau retour sur Babelio

« Les fleurs ne sont pas faites pour être coupées », voilà, tout est dit, ou presque…
Cependant, comme j’ai vraiment beaucoup aimé ce livre et que j’ai vraiment envie que vous le découvriez à votre tour, je vais détailler un peu plus.
Ce livre parle d’une pratique encore trop souvent pratiquée : l’excision.
On y raconte l’histoire de Mebrat, une jeune éthiopienne, qui vient d’accoucher de sa seconde fille et qui va décider de ne pas la faire exciser. Or vous vous doutez bien qu’une telle décision, qui va à l’encontre des traditions, n’est pas simple à prendre et peut être lourde de conséquences… Dans ce combat, elle a cependant la chance d’être épaulée par son mari, car oui, l’excision n’est pas seulement le problème des femmes, le changement se construit aussi et surtout avec l’aide des hommes. Ainsi, un petit pas après l’autre, la parole va se faire entendre et les choses changer…

Vous l’avez compris, le sujet est assez dur et pourtant il est abordé avec beaucoup de délicatesse. Ici pas de jugement sur ces traditions -d’ailleurs l’auteure donne aussi la parole à l’exciseuse du village-, juste l’envie de montrer que les femmes ne sont plus obligées de subir.

Un livre magnifique !

 

Merci, merci, merci… à vous pour ce retour.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *