Instant magique …

Plus on est de fous …

10440736_896450407047270_4126653100008990334_n

Histoire de marin …

[slideshow_deploy id=’4177′]

 

 

petite image sympa en passant …

img103

Voyage …

 

IMG_0355 IMG_0357 IMG_0358

 

 

 Encore une histoire de marin …

 

 

 

 

 

 

 

 

Tristesse

4416249_5_9a43_pierre-barberis-en-1973_41edc07067fdcff4476546e72c835986

Je viens d’apprendre le décès de Pierre Barbéris. Il a été mon enseignant à la FAC et un complice toutes les années qui ont suivi. Oui, nous étions assez proches. Il tentait de me « convertir », lui le spécialiste de Balzac, moi l’amoureuse de Flaubert …

Je lui dois beaucoup et entre autre d’avoir osé me lancer dans l’écriture, moi qui n’ai jamais osé lui faire lire une seule de mes pages … J’avais prévu de lui amener ma version audio de Une sonate et La dame de Fécamp, Pierre avait perdu la vue ces dernières années. Je n’en ai pas eu le temps.

Lire la suite

Angoisse

103_9258

 

Arnaud Jusiewicz in Itinerrances

Un salon pas comme les autres, 5 juillet 2014

 

La Ville de Honfleur, en collaboration avec l’association Les Racines de Honfleur, souhaite proposer au grand public et aux professionnels, une sélection exigeante d’une vingtaine de petites maisons d’éditions indépendantes installées en région normande et dédiées à la littérature sous toutes ses formes (poésie, théâtre, romans, nouvelles, BD, livres pour la jeunesse, essais…), aux livres d’Art et d’artistes et aux métiers du livre (typographie, papier, illustration, gravure, restauration, livres anciens…).
À plus d’un titre, librairie indépendante de Honfleur sera présente sur le salon.
Cette manifestation littéraire s’inscrit dans une volonté de faire découvrir la création éditoriale et artistique de qualité de la région normande en privilégiant les échanges directs avec les acteurs professionnels qui rendent vivant le livre.
Entrée Libre de 10h à 18h aux Greniers à Sel.

 

C’est avec émotion que je dédie ma première participation à ce salon pour moi si symbolique à ma grand-mère. J’aurais tant aimé qu’elle puisse venir m’y voir.

sans-titreu

 

Comprendre …

Comprendre… Vous n’avez que ce mot-là dans la bouche, tous, depuis que je suis toute petite. Il fallait comprendre qu’on ne peut pas toucher à l’eau, à la belle et fuyante eau froide parce que cela mouille les dalles, à la terre parce que cela tache les robes. Il fallait comprendre qu’on ne doit pas manger tout à la fois, donner tout ce qu’on a dans ses poches au mendiant qu’on rencontre, courir, courir dans le vent jusqu’à ce qu’on tombe par terre et boire quand on a chaud et se baigner quand il est trop tôt ou trop tard, mais pas juste quand on en a envie ! Comprendre. Toujours comprendre. Moi, je ne veux pas comprendre. Je comprendrai quand je serai vieille. (Elle achève doucement.) Si je deviens vieille. Pas maintenant.  »

Antigone,

J Anouilh

Talltoub

Un nouvel invité sur Auboutdemaplume, il s’agit de Talltoub … Écoutez et savourez …