Talent en herbe, Raphaël

 

 

Oeuvre de Raphaël Anjou, 12 ans … Raphaël, le bien nommé …
1904220_1553328984952176_5203947285648681729_n

Manifestation !

95623

 

Des personnes handicapées venues de toute la région défilent ce mercredi 25 février dans les rues de Caen pour dénoncer le recul de l’Etat sur le sujet de l’accessibilité des bâtiments recevant du public.

La loi d’accessibilité de 2005 envisageait 2015 comme le dernier délai pour que les établissements recevant du public puissent être accessibles aux personnes handicapées. Mais une ordonnance déposée en septembre dernier par le gouvernement assouplit les mesures imposées.

Pas du goût des principaux intéressés, dont 150 représentants de toute la Basse-Normandie dénoncent cet après-midi à Caen le recul des autorités

 

Écoutons les murs …

10978685_1055813411101340_1625454382041537116_n

Recette du bonheur …

DSC04276

Laisse de côté tous les chiffres non indispensables à ta survie.
Ceci inclut l’âge, le poids, la taille.
Que cela préoccupe seulement le médecin, il est payé pour ça.
Fréquente de préférence des amis joyeux, les pessimistes ne te conviennent pas.
Continue de t’instruire… Apprends sur les ordinateurs, l’artisanat, le jardinage, etc…
Ne laisse pas ton cerveau inoccupé, un mental inutilisé est l’officine du diable.
Et le nom du diable est Alzheimer !
Ris le plus souvent possible, et surtout de toi-même!
Quand viennent les larmes, accepte, souffre et … continue d’avancer.
Accueille chaque jour qui se lève comme une opportunité, et pour cela, ose entreprendre.
Laisse tomber la routine, préfère les nouvelles routes aux chemins mille fois empruntés !
Efface le gris de ta vie et allume les couleurs que tu possèdes à l’intérieur.
Exprime tes sentiments pour ne jamais rien perdre des beautés qui t’entourent.
Que ta joie rejaillisse sur ton entourage et abats les frontières personnelles que le passé t’a imposées. Mais, rappelle-toi : l’unique personne qui t’accompagne toute la vie, c’est toi-même.
Sois vivant dans tout ce que tu fais !
Entoure-toi de tout ce que tu aimes : famille, animaux, souvenirs, musique, plantes, un hobby… tout ce que tu veux…
Ton foyer est ton refuge, mais n’en deviens pas prisonnier.
Ton meilleur capital, la santé. Profites-en, si elle est bonne ne la détruis pas, si elle ne l’est pas, ne l’abîme pas davantage.
Sors dans la rue, visite une ville ou un pays étranger, mais ne t’attarde pas sur les mauvais souvenirs.
Il y a des êtres qui font d’un soleil une simple tache jaune, mais il y en a aussi qui font d’une simple tache jaune, un véritable soleil.


Pablo PICASSO

illustré par Arnaud Jusiewicz

Rémi le mauvais payeur (fabliau)

Oyez, oyez Damoiselles et Damoiseaux …

L’histoire de Geoffroy qui avait prêté de l’argent à Rémi, son voisin.

Au bout de quelques jours, il alla réclamer ses pièces d’or. Malheureusement Rémi lui répondit :

<< Je ne les ai pas, je te les rendrai plus tard. >>

Au dixième refus, alors qu’il rentrait chez lui, tête baissée, il croise Jeanne la fille du boulanger.

<< Mais mon pauvre ami, je connais Rémi, autant battre la campagne ! >>

Il la remercia et rentra chez lui.

Le lendemain il se rendit au marché où il acheta un estoc, une masse et un bouclier. Ainsi armé il retourna chez son voisin et lui cria de lui rendre enfin l’argent qu’il lui devait. Puis il se dirigea vers un champ de blé et le ravagea à grands coups d’estoc. Pendant qu’il s’acharnait contre la grange de Rémi, ce dernier arriva en protestant :

<< Mortecouille ! Que fais tu là ? J’étais en train de faire ripaille quand j’ai entendu ce vacarme ! Es-tu devenu fou ?

– Je ne suis point fou mais on m’a dit que attendre mon argent ou battre la campagne c’était la même chose. Ainsi tu ne me rembourseras peut-être pas mais tu le regretteras ! Me rendras-tu mes pièces d’or ? >>

Dès le lendemain, au chant du coq, Geoffroy retrouva ses trois pièces d’or sur le perron de sa masure.

 

Moralité :

Quelquefois, il faut savoir s’armer et pas que de patience pour récupérer son bien.

 

 

Léo Mafille, le troubadour

Femme de Terre

10407948_10203499950201596_6958072707170344357_n (1)

 

Oeuvre de Philippe Morel

Femme de Terre

 

Je suis la Femme de Terre

Éplorée de solitude

Silhouette abandonnée

Fantôme de ton jardin

 

J’attends que tu me voies.

 

Alors enfin de tes mains

Je pourrai renaître au jour.

À la Lumière,  à l’Amour

Et tes yeux se feront miens.

 

Je serai Femme de Terre

Et toujours je t’attendrai

Dans notre jardin secret

Au centre de l’univers.

 

Christelle Angano,

2015

 

 

Attention : poésie

Tu pars Caen ?

Une nouvelle manière d’organiser vos retours de soirées … Ne prenez plus de risques s’il vous plait …

Je soutiens cette initiative. Bravo à vous et … bienvenue sur Au bout de ma plume …

Pour plus d’informations, cliquez ici … 

 

Main tendue …

10426256_890732464312032_7570707364373515713_n