J’y étais … si, si, j’vous jure !

Mennecy, des rencontres, de la rigolade, des retrouvailles … tout ce que j’aime.

[slideshow_deploy id=’5743′]

Photos Cicéron Angledroit

Cicéronnades menneçoises …

Alors tu vois, un salon du livre …

C’est très sérieux. On parle livres, on essaye d’en vendre aussi. Non, vraiment, on ne va pas là-bas pour rigoler …

[slideshow_deploy id=’5739′]

Un hommage plein de tendresse

Je découvre cet artiste Yoann Lori et je ne peux résister à l’envie de partager ceci avec vous. Tant de tendresse et de talent … J’aime énormément. Bienvenue à Yoann Lori sur  Au bout de ma plume. 

10968509_10203272996773822_6381864025144201133_n

Reflets du temps

accueille De Vous à Moi et aussi Ouragan dans un verre de whisky …

Quel plaisir de vous retrouver tous !

Une interview à venir sur « radio RCF Calvados-Manche ». Je les remercie.

Et puis, petit à petit …

Amis libraires

On nous dit tous les jours qu’il faut aider les libraires. Les soutenir, face à Amazon, face aux grandes surfaces … Et on a raison. et je n’ai de cesse de répondre « présente » quand je peux être utile.

Hier, je me décide. Appeler deux librairies à Caen pour leur proposer de venir présenter mes dernières parutions chez eux.

Quelle méprise ! Quel mépris aussi !

Pourtant, que seraient les librairies sans … ceux qui écrivent des livres ? Ou alors n’êtes-vous disponibles que pour les « gros » auteurs ?

Tant pis, j’irai dédicacer à Carrefour-Leclerc-Hyper U et autres enseignes … Plus accueillantes.

Liberté, 12 février

liberté

Couleurs

Voici l’oeuvre d’une jeune artiste. Julia a 5 ans

10931099_10206019997727806_2701684563694326538_n

Une Sonate et La Dame de Fécamp

Dans ma petite tête il y a …

Qui a dit « pas grand chose » ?! Pierre-Yves, pour te punir, je te raserai la moustache !

Je reprends :

Dans ma petite tête il y a comme une idée fixe … depuis 3 ans.

Quels acteurs je prendrais pour adapter La dame de Fécamp ?

J’ai trouvé !!!

Alors, voici ma distribution :

Dans le rôle de Marin, mon prof de français un peu dépressif, il y aurait Vincent Lindon. Lui, c’était une évidence.

téléchargement (1)vl

 

 

 

Dans le rôle de Julie Anne (et je bloquais complètement jusqu’à ce que je la découvre sur un plateau télé (non pas entre l’assiette de crudités et l’aile de poulet) ce serait Gwendolyn Gourvenec.

téléchargement

 

 

 

Pour le sculpteur … Y’en aurait bien un … mais bon.

Alors, chers lecteurs … qui comme moi cherchez depuis 3 ans .. ça vous va ?

Petit message à ceux qui ‘ont pas lu La Dame de Fécamp : vous voyez ce qui vous reste à faire ?

 

 

 

 

Pas de Salon d’Ouvre des Livres cette année.

Besoin de me poser.

De réfléchir.

Besoin d’une pause. Pour mieux revenir ; mais différemment.

Réfléchir à un autre concept.

Je vous tiens au courant.

À bientôt.

 

Ouragan dans un verre de whisky

Je vous livre ma nouvelle, retenue pour le prix Jean-Jacques Robert de Mennecy … (2014)

L’immeuble est coquet : de la pierre de Caen et une immense porte cochère bleue. On est jeudi. Sur la place, c’est le marché. Les étals sont pleins. On se croise, on se retrouve, on bavarde, on rit. Corps et âmes se retrouvent, se découvrent aussi.   Mais Emmanuelle ne les voit pas. Dix minutes qu’elle poireaute. Elle a horreur de ça.  Heureusement, la porte s’ouvre enfin. D’un geste distrait, elle  remet coiffure et idées en place et se dirige vers l’ascenseur.   La salle d’attente maintenant : papier jauni, fausses plantes vertes, canapé deux places légèrement défoncé, trois chaises,  une table basse recouverte de magazines. Une vague odeur d’urine de chat. Emmanuelle s’assied et s’empare d’un numéro de Gala, sa Bible. Elle sait tout de ces célébrités et voue un amour sans limite à la famille Grimaldi, là-haut sur son rocher, inaccessible. Oui, Emmanuelle a pleuré à la mort de Grace et, depuis, toute sa tendresse et son admiration se sont reportées sur la famille de sa princesse disparue. Elle donnerait beaucoup, tout peut-être, pour rencontrer Caroline, son modèle, et participer, ne serait-ce qu’une seule fois, à un seul Bal de la rose, à Monaco.

– Vous pouvez entrer Mademoiselle …

Lire la suite