The Joes, coup de cœur

wantedjoedassin1

Il s’appellent « The Joes », titre du spectacle (et de l’album) « Wanted Joe Dassin ».

Et c’est vraiment très chouette !

Alors forcément, il faut aimer Joe Dassin. Forcément. Ça tombe plutôt bien. J’aime Joe Dassin. D’ailleurs, qui n’aime pas pas Joe Dassin ? Hein ? Qui ?                                                                                            Mais il ne faudrait pas croire que The Joes se contentent de reprendre Joe Dassin. Non, certes pas. Ils le « revisitent », ou plutôt ils lui rendent visite. Pour notre plus grand bonheur. Et puis ces trois là sont vraiment des artistes complets, super voix, super musiciens, marrants, tendres, un peu frappadingues, et… ce qui ne gâche rien, plutôt agréables à regarder (ce qui n’a pas échappé à ma grande fille qui nous accompagnait !).

Wanted Joe Dassin est proche de la comédie musicale, une comédie musicale à 3.

Ou plutôt non, une comédie musicale à 4, car c’est clair que Joe n’était pas très loin de nous. Et le public ne s’y est pas trompé. Car on a chanté et tapé dans les mains, beaucoup !

Petit aperçu :

Avis Radio

Lundi prochain, 7 mars,  je présenterai Le cabanon jaune sur RCF Caen (94.9), en direct.

J’essaierai de ne pas trop bafouiller, et même… de dire des trucs intelligents ! Chiche…

Précision : vers 11h15… ou en 11h30

Depuis 1967 !

Selon une étude de l’inspection générale des affaires sociales (Igas) dévoilée ce mardi, leDépakine et ses dérivés seraient à l’origine d’au moins 450 malformations congénitales à la naissance en France. Dans son étude, l’Igas a extrapolé des données obtenues dans la région Rhône-Alpes pour les étendre à la France entière. « Ce sont entre 425 et 450 cas de naissances d’enfants vivants ou mort-nés exposés in utero au valproate entre 2006 et 2014 qui sont porteurs de malformations congénitales« , indique l’Igas dans son rapport commandé par le ministère de la Santé et dévoilé par l’AFP. « Une mesure plus précise de l’impact des prescriptions de valproate sur la descendance des femmes exposées » sera publié au moi de mai indique l’Igas.

L’antiépileptique est commercialisé depuis 1967.  En décembre 2014, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) avait déjà alerté les professionnels de santé sur le renforcement des mises en garde relatives à l’utilisation de ces médicaments. L’agence estimait alors que « les enfants exposés in utero au valproate présentent un risque élevé de troubles graves du développement (jusqu’à 30 à 40 % des cas) et/ou de malformations congénitales (environ 10 % des cas) » et que « le valproate ne doit pas être prescrit aux filles, aux adolescentes, aux femmes en âge de procréer et aux femmes enceintes, sauf en cas d’inefficacité ou d’intolérance à toutes les autres alternatives médicamenteuses. »

Lire la suite

De Vous à Moi et La griffe noire

SI VOUS EN AVEZ L’OCCASION, JETEZ DEUX YEUX DANS CE LIVRE… Une famille cabossée mais courageuse, un livre édité loin de Paris et qui a peu de chance d’avoir sa place sur les médias… IL A BESOIN DE VOUS !!!

Merci à Gérard Collard

On les appelle « Les Enfants-Dépakine »

Ils s’appellent Mélina, Juluan, Tony, Lisa, Clara…

Ils ne se connaissent pas, n’ont pas le même âge, et pourtant…

Mélina, Juluan, Tony, Lisa et Clara ont un point commun : ce sont des « enfants-dépakine ».  D’ailleurs, ils se ressemblent un peu. Nez un peu large, lèvres fines, yeux un peu écartés. Certains souffrent de malformations cardiaques, de spinabifida, de retard intellectuel, psychomoteur, d’autisme…

Parfois, certains meurent.

Les enfants-dépakine… Mais qu’est-ce donc ?

Il y a fort à parier que vous en entendiez parler de plus en plus.

La dépakine (comme tous les traitements à base de valproate de sodium, le principe actif) est un anti-épileptique. On le prescrit également aux personnes atteintes de troubles bipolaires. La dépakine…  Très efficace. Peut-être un des traitements les plus efficaces.  Sur « le marché » depuis la fin des années 60, il a la faveur des neurologues. Une victoire, se félicite t-on.

Lire la suite

Dédicaces… en couleur !

le samedi 19 mars de 14h à 17h

C’est avec un fichu sur la tête que je me propose de venir vous présenter mes ouvrages le 19 mars prochain. Rendez-vous donc au coin du poêle à bois, une tasse de thé à la main pour découvrir Le cabanon jaune, La Dame de Fécamp mais aussi De Vous à Moi, ses derniers ouvrages.

121c826c-b19c-48f1-b408-2361e31e10ca