Souvenirs de [sa] Syrie

Je vous ai déjà présenté Oussama Jaber. Vous pouvez d’ailleurs sur mon site écouter sa très belle plaidoirie « Nous parlons des droits de l’homme et je pense à la Syrie » présentée au Mémorial de Caen en 2011. Il avait 16 ans…

Aujourd’hui, il nous reparle de cette Syrie qu’il aime tant, et de ses enfants. Continue Oussama. Tout ceci ne peut être vain. Je me permets de t’embrasser, moi qui te suis depuis 5 ans maintenant.

C’est en voyant tous ces petits sourires, joyeux, tristes, souffrants, parfois insouciants, parfois accusateurs, souvent trop matures, que je trouve en moi de quoi continuer. Parce que, somme toute, s’il y a un avenir, c’est bien pour eux, et par eux qu’il existe. C’est dans ces enfants que le futur survit. C’est dans la vie qui coule dans leurs veines. Cette vie que tant ont perdu, qui a été si souvent, si aisément versée.

Lire la suite

Petit retour…

Moi qui ne suis pas un lecteur , j’ai lu ce livre en deux jours et j’ai voyagé comme pas permis , ce livre est très agréable a lire Merci Christelle ,

Michel

Voici un retour pour Le cabanon jaune qui m’a énormément touchée.  L’idée de séduire un lecteur qui a priori n’est pas féru de lecture me plaît particulièrement. Une lecture accessible qui emporte et qui transporte aussi. Oui, ce témoignage me fait plaisir. Chouette alors ! De rien Michel. Quant au prochain… On se donne rendez vus d’ici deux ans…

Honfleur…

Alors évidemment, il n’y avait pas foule… Tout ce soleil… Les gens avaient plus envie de se prélasser en terrasse, ou autour du bassin ou peut-être encore sur la jetée.

Ma jetée…

Mais cela ne m’a pas empêché de passer une belle journée. Avec des rencontres vraiment sympathiques.

Des retrouvailles aussi. Quel plaisir de revoir Didier Malhaire, de manger avec lui et de discuter ensemble. En plus, j’ai cru comprendre qu’un nouveau roman était prévu pour bientôt ! Et ça, quand on a aimé Le roi du lard, comme je l’ai aimé, c’est forcément une excellente nouvelle.  (Si vous n’avez pas lu, mais qu’attendez-vous ?! Il est publié aux Éditions du Chameau.)

Et puis, Denis Brillet (un nouveau roman également : L’entaille. Ma prochaine lecture.) Denis Brillet, c’est l’auteur de 1000 raisons d’aimer Lilo, (à découvrir, si ce n’est pas déjà fait).

Et puis, Cécile Delîle, que je n’ai pas encore lue, mais ça ne devrait pas tarder…

Christian de Vaublanc, revu avec plaisir.

Et puis, tous les autres…

Avec une poignée de mains échangée avec François Rollin (oui, celui-là même : Le Professeur). Et deux bouquins achetés : ben oui, j’ai craqué ! Forcément !

Et puis le grenier à sel, toujours aussi beau ! L’accueil chaleureux.

Oui, c’était une jolie journée ! Et j’ai des preuves !!

Merci à Catherine Auger pour ses photos !

[slideshow_deploy id=’6685′]