A propos de confinement…

What do you want to do ?

New mail

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci Anna chronique… Moi aussi, je pense à eux…

Promenade littéraire

Etant donné le confinement que chacun connait, L’Art en chemin a demandé, voilà une dizaine de jours, à tous les auteurs d’offrir leurs textes un mois avant la date convenue. Un grand merci aux écrivains confirmés et aux amateurs des ateliers d’écriture d’avoir respecté le nouveau délai.
Dès le mardi 1er avril, vous pourrez découvrir sur cette page et chaque jour un auteur et sa nouvelle.
Toutes les nouvelles sont téléchargeables gratuitement à partir du site : https://www.lartenchemin.com

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Anna chronique, invitée permanente au bout de ma plume

Petit diaporama pour vous faire découvrir, si vous ne connaissez pas encore,  le talent d’Anna Chronique. Personnellement, je me régale à chaque nouveau dessin.  elle a publié un ouvrage, chez Idéo. Une BD que j’ai hâte de lire…

Vous pouvez la retrouver sur sa page FB : https://www.facebook.com/annachroniquebd/

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Un bien joli moment…

Il y a un moment qui m’émeut toujours beaucoup quand je m’apprête à publier un livre : c’est quand je reçois la maquette de sa couverture. C’est chose faite.

Une fois encore, je veux remercier les Éditions de La Rémanence, et Mathilde Palfroy, mon éditrice parce qu’elle m’a toujours suivie dans mes choix.  Je veux aussi saluer Marie-Pierre Charbit, notre maquettiste, à qui l’on doit ces si belles couvertures. Une fois encore, le résultat est vraiment très beau.

Oui ce moment est terriblement émouvant. Cela devient plus… »concret ». Il faut dire que, pour la première fois, j’ai eu beaucoup de difficultés à trouver et le titre, et bien sûr la couverture. Puis soudain, ce fut comme une évidence. les deux se sont imposés à moi, en même temps.

Je suis donc heureuse et émue de vous annoncer la parution prochaine de mon livre Une lumière dans la nuit.

Il s’agit d’une reprise de l’ouvrage que j’avais consacré à mon arrière-grand-mère, Clara. reprise donc, mais pas seulement…

Voilà…

Pour le reste, il va falloir attendre un peu…

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

À propos de fraises (bis)

 

What do you want to do ?

New mail

je découvre avec stupeur que mon article a été partagé plus de 700 fois… et lu sur mon site plus de 400 fois…
Je me dis que sur ce coup là, je suis un peu la « porte-parole » des profs allergiques… aux fraises !
Porte-parole… oups, ça fait peur ! Pourvu que je dise moins de conneries !
Quoi qu’il en soit, je suis très touchée et je remercie madame Truc… sans elle, vous n’auriez pas découvert mon site !
Portez-vous bien.
Christelle

Jour 10

Il est terrible ce dessin. parce que réaliste. J’ai vu, sur la toile, qu’une infirmière avait trouvé un mot de ses voisins en rentrant chez elle. Ils lui demandaient de… déménager !

What do you want to do ?

New mail

A propos de fraises… (lettre ouverte)

Madame,

Ce n’est pas la première que j’entends, que je lis des propos pour le moins déplacés, au sujet des enseignants. D’habitude, cela « glisse ». Et puis là, allez savoir pourquoi, cela ne passe pas.

Je ne digère pas.

Il faut dire que les fraises sont réputées pour être difficiles à digérer. Je dirais même plus, leur pouvoir allergène est également bien connu. Urticaire, eczéma… cela doit être ça.

Pourquoi donc cette réaction quasi épidermique ?

Peut-être parce depuis deux semaines, je m’évertue (et je ne suis pas la seule) à garder un contact avec mes élèves. A diversifier mon enseignement pour les « retenir ». Une journée de prof confinée… Lisez plutôt.

Weekend avant J1 : je passe des heures à me former à la visioconférence. Création de compte, formation, formation de collègues, une fois que j’ai compris. Cours à retravailler, corrigés à adapter. Recensement des élèves non connectés. Appels aux familles concernées. On rassure quelques parents paniqués, quelques élèves égarés aussi. On s’adapte aux élèves en difficulté… Parce que, il faut bien le dire, il y a ceux qui restent de côté. Ceux qui ne sont pas connectés, ceux dont les parents « télétravaillent », ceux qui n’ont pas d’ordinateur…

Lire la suite