Les Fleurs du lac et Catherine Carteau (Salon du livre de Cheux)

What do you want to do ?

New mail

Sur babelio…
Avec « les fleurs du lac » Christelle Angano aborde le sujet grave de l’excision, une coutume barbare qui hélas se pratique encore de nos jours dans bon nombre de pays, dont l’Éthiopie, le pays de la jeune Mebrat, l’héroïne du roman. Cette jeune femme moderne qui vient d’être maman va refuser de donner sa fillette à une exciseuse comme le veut la coutume. de ce fait c’est tout un village indigné qui va se dresser contre elle. Alors cédera t-elle ou pas à la pression ? Ecrit avec beaucoup de tact et de délicatesse, ce magnifique roman rend un vibrant hommage aux femmes qui refusent la barbarie de ces traditions d’un autre âge. Avec pour décors les paysages magnifiquement décrits de l’Éthiopie, nous entrons complètement dans ce sujet grave porteur d’espoir qui nous émeut profondément. L’auteure a passé son enfance en Éthiopie et on ressent à chaque page l’amour qu’elle porte à ce pays si beau. Une très belle lecture !

Les fleurs du lac et Kremit…

Vu sur Babelio…

 

Voici une histoire magnifique et bouleversante sur l’excision, que j’ai lue d’une traite. Nous suivons ici les destins croisés de 4 femmes d’une même famille. Merbat, le pivot central, va se dresser un jour contre son village tout entier pour s’opposer à l’excision, et ce sont plusieurs vies qui s’en trouveront bouleversées. Notre regard sur l’excision et les traditions séculaires se trouve changé à jamais après cette lecture.

What do you want to do ?

New mail

Petit rajout

Comme me l’a justement fait remarquer l’ami Henri (Girard), il n’est pas dans le premier texte ! Erreur corrigée, non mais des fois ! Avec deux ajouts supplémentaires, histoire de … ! On s’amuse comme on peut !

Vous ne trouvez pas le second ? Il a écrit le merveilleux « Mille raisons d’aimer Lilo

Tenir bon et écrire. Pour rêver, s’évader encore. No, poète à ses heures, voyageait ainsi. Fervente admiratrice de Pennac et de sa Disparition, elle avait d’écrire sans pronom personnel. Dans son texte, pourtant autobiographique… Un J rare mais elle s’en fichait. Tout ça pour briller… C’était cela, la langue à No, pleine d’entorses à la grammaire, mais… libre. La liberté de briller à sa façon, en suivant ses lois et non celles de Grévisse. Telle était sa devis(s)e !

What do you want to do ?

New mail

Corrigé du « petit jeu »

 

What do you want to do ?

New mail

Voici le « corrigé » du petit jeu d’hier… rassurez-vous… j’ai pu boire mon apéro ! Mais j’ai eu du mal ! Ah oui, il y en a un de plus : Moix  (d’ici un Moix)
What do you want to do ?

New mail

Les Fleurs du lac et Nelly

Ton bouquin, les fleurs du lac, en plus de plaider une cause souvent oubliée est un merveilleux voyage en Abyssinie. Je le trouve très réussi!

bravo Chris.

ce retour me touche. Forcément… Nelly connaît l’Éthiopie. Nous nous y sommes rencontrées : elle était ma prof d’espagnol…

Hasta luego chère Nelly…

What do you want to do ?

New mail

Petit jeu…

30 auteurs à trouver… halala, il m’en manque 10 ! J’ai honte. Privée d’apéro tant que je n’ai pas trouvé ! Cela devrait me motiver !

What do you want to do ?

New mail

Pensée « Gainsbourienne »

d’une grande sagesse :

 

Je connais mes limites. C’est pour cela que je vais au-dessus.

Serge Gainsbourg

What do you want to do ?

New mail