Ma guitare et moi… (while my guitar gently weeps)

 

 

 

 

Premier petit bilan…

Je savais, avant de me lancer, que ce ne serait pas simple. Et cela n’est pas pour me déplaire.

Ce que je ne savais pas, par contre, c’est à quel point j’aimerais ça. Je m’en doutais, certes, sinon, je n’aurais pas franchi le pas, mais pas à ce point là.

Mon rêve aurait été de savoir jouer du violoncelle, et de la contrebasse. J’ai toujours été fascinée par le véritable « corps à corps » que les artistes entretiennent avec leur instrument. Corps à corps sensuel, si sensuel. D’ailleurs, Julie Anne, mon personnage principale dans La Dame de Fécamp est violoncelliste.

La guitare, c’est pareil. Bon, même si je reconnais que pour le moment, la sensualité… 😀

Mais j’aime tenir ma guitare contre moi, même si en ce moment, on apprend à se connaître. Et même si les « vibrations » ne sont pas toujours harmonieuses… Objet sensuel, certainement, et qui me renvoie aussi très loin, en Ethiopie, avec mes potes. Un peu nostalgique ? Oui.

Et puis, je pense à Joan Baez, à Dylan, à Simon and Garfunkel, à Greame Allwright, Paul Peter and Mary, pour ne citer qu’eux, (je vais me racheter une robe à fleur et le laisser pousser les cheveux 🙂 ) et forcément, ces chanteurs que j’adore, Brel, Brassens…

Ils ne cessent d’enchanter ma vie. Bref…

Le champ des possibles est infini.

Quel bonheur !

Bon, j’y retourne !!

Ceci n’est pas une école…

 

Surtout quand il n’y a pas un ordi par tête de pipe (ah ah ah)

Bilan d’une semaine mouvementée. Pas simple les visio « madame, ça marche pas ! je suis dans votre salle d’attente » (virtuelle, évidemment !)… « Madame, je tiens à vous signaler que ma fille n’a pas pu assister à votre cours… Qu’allez-vous faire ? Que proposez-vous ? »

Ma foi, madame, rien de plus. En plus ce n’est pas encore la saison des fraises (https://auboutdemaplume.fr/a-propos-de-fraises-lettre-ouverte/)

Ah oui, les visio ne sont pas obligatoires… Voilà voilà. J’dis ça, j’dis rien…

C’est vrai quoi.

hein Roger 😉

Se mélanger les pinceaux…

A la guitare !

Je ne recule devant rien !

C’est amusant, je savais exactement où les problèmes commenceraient. Bingo ! Comme quoi, je commence à me connaître (à force)…

Les accords, ça va. les enchaînements, je commence à gérer. le positionnement des doigts, ça commence à être bon (même le sol et le ré 🙂 ).

Cela se corse en ce qui concerne le rythme ! Toujours en temps d’avance ou… de retard. Bref, jamais dans les temps. (moi qui suis du genre ponctuel !). Bref, toujours un soucis de coordination.

Et les arpèges… Ls arpèges, comment dire… ça commence à aller SAUF que j’ai un peu tendance à mélanger mes doigts ! Je me suis même surprise à secouer ma main, comme pour les remettre dans l’ordre ! Comme quoi, on ne se refait pas.

Mais j’y arriverai !

Ah oui, quelle est la position idéale pour jouer ? Parce que pour le moment, ça tire au niveau du dos !

Prochain objectif : stand by me avec Alexandre et Toute la musique que j’aime avec Pascal 🙂

 

et hop rock’n roll baby !

 

 

 

 

Hello, je crée une nouvelle étiquette « rock’n roll baby », journal de bord de mon apprentissage à la guitare… Pour compléter ma formation, en plus de Pascal qui m’enseigne pas mal de choses et avec qui j’ai plaisir à « gratter » (oh yeah), je me suis inscrite aux cours en ligne d’Alexandre  (laguitareenligne) pour tout prendre « au début ». Me voici plongée dans les arpèges et j’ai, une fois encore, l’occasion de voir à quel point j’ai des problèmes de coordination ! J’en suis à apprendre à dissocier mes doigts !

J’ai donc choisi de « profiter » de ce nouveau confinement pour bosser. 1heure par jour. Je vais finir par y arriver… Et puis, quel pied ! Vraiment, j’adore. Enfin, ça me permet de penser à autre chose qu’au covid, aux visio-conférences et autres réjouissances.

Il va falloir que je prenne du temps aussi pour continuer mon roman en cours 🙂

Bref, salut Alexandre.