Marie et Les fleurs du lac

J’ai beaucoup beaucoup aimé ! D’abord j’aime bien qu’on comprenne le titre en lisant et que ça fasse comme un secret après coup. Ensuite j’aime aussi que ça fasse penser à un conte africain. J’ai des contes africains pour enfants chez moi et vous avez une manière semblable de traiter le temps qui passe, les générations qui se succèdent etc. Le côté informatif était à la fois intéressant et touchant. J’ai appris plein de choses et en même temps j’ai découvert un bout d’une culture qui m’était jusque là totalement inconnue. Maintenant j’ai envie de goûter des plats éthiopiens!😋

Zone sensible, Denis Brillet

 

Il y a des livres qui marquent… Je sais déjà, au moment de refermer ce  Zone sensible, que je relirai ce livre.

Zone sensible m’a laissée KO. Genre « Uppercut littéraire ».

Ce recueil de nouvelles fait partie de ces ouvrages dont je me dis secrètement que j’aurais aimé l’écrire. Une cité, ses tours, ses squares, et ses habitants, qui vivent, s’aiment, se haïssent, souffrent, rient… Des jeunes, des moins jeunes mais une seule respiration, un souffle. Quelle idée géniale ! Ces destins qui se croisent, ces personnages tellement vrais, tellement humains, désespérément humains… je les entends, je les connais, je les reconnais, je les ressens.

J’y retrouve une Mebrat en devenir, jeune fille qui s’élève contre une réalité qui la révolte.

Oui, bravo Denis. Cet ouvrage est d’une extraordinaire humanité, sans concession, sans carricature, sans excès. Riche et sobre, l’écriture est précise ; chaque mot est à sa place. Mes élèves liront une de ces nouvelles, parce que cet ouvrage, quelque part, est une leçon de vie.