De sel et d’écume

DSC_0010

 

Embrasser l’infini fait de gris azuré
Se laisser envelopper par ses vagues caressantes
Se laisser caresser par une onde enveloppante
Regarder, avancer, s’éblouir, respirer.
Retrouver dans la mer qui l’on était, enfant
Jouer dans l’azur, plonger, s’étourdir
Sauter, s’ébrouer, et retrouver ce sourire
Qui réside en chacun, ce petit Peter Pan.
Devenir les amis de la dune et du vent
Amis des vagues et du sel, chants de mouettes
De goélands. Enfin s’éloignent les silhouettes
Des amis de l’écume, amants des océans.

Christelle Angano (29 juin 2016)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *