Appel de Lino Ventura, le 6 décembre 1965

L’acteur s’efface, l’homme prend la tête d’une campagne nationale en faveur des handicapés. Avec des mots simples, dans les phrases qui suivent, il brise ce sujet tabou, parle de l’évidence de « sauver ces enfants », évoque « la détresse des parents », qui n’ont pas besoin de pitié, mais de « chaleur humaine » et plus encore « d’argent ». Et ouvre la voie avec des questions qui interrogent la société tout entière : « avec les progrès de la médecine, on les soigne et ils vivent. Il faut alors le courage de les emmener au bout de leur vie, et ce n’est pas le cas », assène Lino Ventura, qui demande que soit construit « un centre pilote », qui saurait s’occuper de ces enfants, et les éduquer en vue d’une intégration dans la société…

Perce-Neige

Merci Lino …

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *