Entrées par angano

2021

    Que l’année 2021 vous – nous soit douce et clémente. Une année pleine des rires de ceux que l’on aime. Pleine d’embrassades et de poignées de main. Pleine de frôlements, de caresses, d’accolades, de baisers échangés, sur les joues, sur la bouche, partout où vous le voulez. Pleine de repas et de gueuletons, […]

A Toi

Merci à Véronique et Thierry pour ce très beau, très émouvant cadeau.  La mise en musique et la mise en voix de mon poème consacré à Juluan. Je suis très émue. Je pense aussi, bien sûr, à Julian Renan qui avait, lui aussi, chanté mon poème. Vous m’aidez à faire exister mon petit garçon, et […]

Histoire de coccinelle

    Chantal nous a quittés, la coccinelle s’est envolée. Mon cher Jean-Denis, Amédée Mallock, je pense à toi. Tu le sais. Je suis là, tu le sais. La douceur de Chantal, sa lumière m’a touchée. Je ne l’oublierai pas. https://www.mallock.fr/2020/11/tu-es-lange/?fbclid=IwAR2YsTkKhRaE6oyulHXJsbyLh-puxlxmXShT7sb7YADDwUKfQbwo-sCkMIU je me permets de partager cette chanson écrite pour toi Chantal, par ton cher […]

Une Lumière dans la nuit et Arnaud Jusiewicz

      « Cette toile je l’ai peinte, en 1999. Je ne lui avais pas donné de titre. Ou alors si : « Sans titre ».  Je l’ai offerte cette toile à Christelle.  Elle l’a posée chez elle, sur un mur. J’ai toujours pensé que cela la gênait, cette absence de titre. Oui un bouquin sans titre […]

A propos de Clara

Merci à la Batterie pour cette petite publication. Je suis impatiente de venir dédicacer.  » C’est un plaisir d’avoir votre livre en boutique »… Sachez que le plaisir est partagé. C’est une très grande fierté pour moi. Pour Clara. Au musée de la Batterie de Merville Franceville [Nouveauté boutique] Merci aux éditions de la Rémanence pour […]

Pour Samuel

Les mots sont difficiles à trouver pour exprimer tout ce que je ressens. Une tristesse infinie, de la colère, de l’angoisse certainement et un vrai malaise. Je pense à ton petit garçon, à ton épouse. Je pense à ta famille, à tes ami(e)s. Je pense à tes élèves, à tes collègues. Tu sais, j’ai suivi […]