Entrées par angano

La Terre et la Mère

Voici une merveilleuse sculpture de mon amie Marianne. Je ne peux que la partager avec vous … Rien que pour nos yeux, et nos coeurs. Chère Marianne, j’ai souvent le sentiment confus que nous ressentons la même émotion. Peut-être sculptes-tu mes mots, à moins que ce ne soit moi qui écrive ta sculpture …

Momo Ciskora, coup de coeur

Je ne connais pas Momo Ciskora, je viens de le découvrir. Sa musique me fait rêver, son pays aussi ! Je lui ai donc proposé une page de mon site pour se présenter et présenter sa musique. Je suis très fière de l’accueillir ici. Alors oui, cher ami de là-bas, dès que possible, je viens […]

Le zizi perpétuel, R de Obaldia

Mon petit frère a un zizi Mais moi, Zaza, Je n’en ai pas. Mon petit frère a un zizi Toujours placé au bon endroit Mais moi, Zaza, Je n’en ai pas. Pourquoi? Il me le montre sans répit Pour me donner du dépit Pour se donner un air gaulois Pour m’enfoncer dans l’désarroi! Il me […]

reflet du temps …

Un petit article pour Reflet du temps. Comprenons-nous bien : l’objectif de cet écrit n’est pas de faire pleurer dans les chaumières. N’y voyez pas non plus, je vous prie, de l’impudeur. Il s’agit juste pour moi de pointer du doigts certaines incohérences,  d’ouvrir les yeux et de regarder en face cette société parfois si […]

Juste comme ça, en passant …

Je viens de découvrir que certains s’étaient abonnés pour suivre l’actualité de ce site. À ceux-là, je fais un petit coucou particulier. J’espère que vous promener sur cet espace vous … je ne sais pas quoi. Merci encore à mon petit frère, Guillaume, mon webmaster préféré. Si vous êtes intéressé, contactez-moi, je transmettrai … Je […]

Cher Commissaire Mallock

Cher commissaire, Sachez que je suis une de vos ferventes admiratrices. J’aime votre pugnacité et cette façon si particulière de démêler les fils de vos enquêtes pour enfin aboutir à la vérité. Mais ce que j’aime encore plus, ce sont vos doutes, vos fragilités, quand vous êtes à la limite, un anti-héros, tourmenté de chagrin […]

Allo Papa tango Charly

Mais enfin, où as-tu donc la tête ? Je ne sais pas, je ne sais plus. S’il vous plait, ne me brusquez pas, attendez, cela va revenir. Le geste du vieil homme s’est interrompu. Que voulait-il faire ? Il ne saurait le dire. Son geste s’est perdu au fond de sa pensée. Là-bas quelque part, […]