« Il était une fois une petite fille qui fit trempette dans un encrier magique. Elle en ressortit, plume en verve et verbe affuté, imprégnée pour la vie.

La lecture et l’écriture devinrent ses amies, les mots ses jouets.

Diable ! Elle fut bel et bien ensorcelée.

En plus de cette féérique hérédité, Christelle Angano présente une singulière addiction. C’est une femme pressée qui donc court toujours et sans fatiguer, qui fonce d’un rêve à l’autre, d’un projet à l’autre, tête au ciel et coudes au corps.

La voici tenant un blog, écrivant une chronique, se gobergeant d’un plateau de fruits de mer, buvant un coup de cidre ; la voilà achevant un recueil de poèmes, un roman, en imaginant un autre tout en organisant le salon du livre de Douvres-la-Délivrande où elle enseigne devinez quoi ? Le français.

Pour une surprise…

C’est également elle qui prête sa plume pour conter la vie des autres, car l’insaisissable Christelle aime prodiguer aide et attention, pour le plaisir du témoignage et du partage. »

Henri Girard, romancier

Christelle Angano est née en 1967. Après avoir passé une partie de son enfance en Éthiopie, elle est revenue poursuivre ses études dans sa région d’origine, la Normandie. Aujourd’hui, elle réside à Douvres-la-Délivrande, dans le Calvados, où elle enseigne le français en collège. Après Itinerrances, un recueil de nouvelles poétiques auto édité, elle publie son premier roman Une Sonate et la Dame de Fécamp aux Éditions de La Lieutenance. En 2014, elle publie Hommage à Clara chez LES TAS DE MOTS, ouvrage dans lequel elle part à la rencontre de son arrière-grand-mère, résistante décédée au camp de Ravensbrück. En 2015, son ouvrage De Vous à Moi, publié aux Éditions de La Rémanence, est finaliste pour le prix Handilivre, catégorie « témoignage ». En 2016, elle publie  Le cabanon jaune, son second roman. En 2017 Mémoire de Babouchka, est publié toujours à La Rémanence. Les fleurs du lac, son troisième roman paraît en mars 2019, chez La rémanence