Un concerto pour Olivier

Pour toi Olivier…

Tu vas nous manquer.

Ces quelques notes de clarinette pour t’accompagner.

Véro, je suis là.

Une cagnotte pour le GAMS

C’est un montant de 220 € qui seront reversés à l’association Le GAMS.

Je remercie mes ami(e)s d’y avoir participé mais aussi les Editions de La Rémanence qui ont tenu à nous rejoindre…

Merci encore. J’aime à penser que cela contribuera, même modestement, à prévenir… Et peut-être à guérir.

Continuons à nous engager pour que les petites filles de par le monde ne soient plus excisées. Parce que nous sommes toutes et tous concernés…

Une sortie de longe-côte

C’est ça… Ce matin, sortie de longe-côte. Entrée dans l’eau à 10h. Alors, c’est vrai. Il faut se lever. Parfois, surtout l’hiver, quand il ne fait ni beau, ni chaud, il faut même se motiver. Et puis… à chaque fois, la magie opère. Pour citer une de nos longeuses, le longe-côte « ce n’est pas jamais […]

L’APESAC, communiqué de presse

En ce qui concerne mon fils, cela remonte à « trop loin ». Qu’il m’est difficile d’écrire ces mots. Quoi qu’il en soit, c’est une belle victoire. merci à toi Marine Martin, pour tout ce que tu as entrepris, pour ta détermination.

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Gisèle Halimi, invitée au bout de ma plume.

Interview en 2019 de Gisèle Halimi :

« je dis aux femmes 3 choses :
– Votre indépendance économique est la clé de votre libération.
– Ne laissez rien passer dans les gestes, le langage, les situations, qui attentent à votre dignité.
– Ne vous résignez jamais. »
Tout est dit, tout est là.
  Vous avez guidé les femmes de ma génération. je me rappelle de la fierté de ma grand-mère lorsque j’ai réussi mon concours. Le même que les hommes…
Et ma détermination à être « indépendante » avant d’être mère. Pour pouvoir subvenir aux besoins de mes enfants, au cas où… Ne dépendre de personne, pour vraiment me réaliser. Oui, c’est à des femmes comme vous que je dois cette « prise de conscience » adolescente.
Alors, oui… Merci Madame. Pour tout.

J + je ne sais plus

 

What do you want to do ?

New mail

4° RV aujourd’hui.

La courbe continue de descendre et je suis bien passée sous le cap des 70 kilos.  Tout va bien. Par contre la masse musculaire a pas mal augmenté. Ce qui n’a rien de surprenant vu le rythme que j’ai pris. Bref, ça commence à payer.

Alors, on ne lâche rien…

Ah un détail : mon mii à la wii a minci J ! Et l’IMC commence à fondre.

 

 

Une lumière dans la nuit à Pont- l’Évêque

Une partie de mon enfance est liée à Pont-l’Evêque.

J’y allais avec Suzanne et Raymond, mes grands-parents. Plus tard, étudiante, c’est à la gare de Pont-l’Evêque que je descendais, quand je venais passer le weekend avec eux, à Saint-Gatien des bois. Et je repartais avec un sac rempli de légumes « du jardin » que mon grand-père avait le soin de ramasser pour moi, parce que les étudiants « ça mange mal ». Je me souviens d’un de ces retours, où l’odeur poivrée et piquante des poireaux avait embaumé tout le wagon, à un tel point que l’on m’avait demandé de mettre le sac « plus loin ». Une autre fois, je m’étais étalée dans le marchepied, renversant ainsi un sac entier de carottes… J’ai toujours aimé Pont-l’Evêque.

Alors évidemment, y présenter Une lumière dans la nuit est pour moi terriblement émouvant. Je sais déjà que mes grands-parents seront avec moi, quelque part. Forcément.
Alors merci à « Lire à Pont-l’Evêque » de m’accueillir et ainsi de m’aider à faire connaître Clara et ses compagnons d’infortune.
26 septembre 2020

Monsieur Ferré

Il y a 27 ans, mon fils Juluan s’apprêtait à naître. Il y a 27 ans disparaissait Léo Ferré. Il y a 27 ans allait disparaître Juluan. Et moi j’aimerais bien qu’ils se soient rencontrés quelque part…

Parce que, avec le temps, on aime encore…

 

 

 

What do you want to do ?

New mail