AMAC à la rencontre du monde carcéral

Petit article écrit dans le journal interne du CP de Caen, par une personne détenue venant aux ateliers de médiation.
Avec Gospel en illustration, dessinée par une autre personne détenue.

Pour info, l’AMAC, c’est l’Association de Médiation Animale du Calvados…

13063449_1123066107755439_6202039704952605836_o

13072848_1123066171088766_5041328175309684134_o

Salon de Giberville…teurs

Merci aux organisateurs du salon de Giberville. Encore et toujours des rencontres.

10291726_10203664885421352_1178785005631760390_n

Les mains d’or

unnamed (12)

 

 

Samedi 10 octobre à Giberville (14)

Si vous êtes dans le coin… (et si ce n’est pas le cas ben … venez quand même !)

Le code bleu

 

J’avais envie de vous présenter, de retour d’Alençon, le premier roman d’une femme charmante, mon hôtesse de deux jours, pianiste, peintre et maintenant auteure … Andréa Menut a réalisé ce projet qui lui tenait tant à cœur et dont elle m’avait déjà parlé il y a deux ans : écrire un roman en hommage à son père, le résistant André Menut, mort en 43, en déportation. Elle avait deux ans.

C’est chose faite. Bravo Andréa pour ce très joli petit livre.

images

 

 

En ce soixante-dixième anniversaire de la libération des camps de concentration en 1945 et au moment où peu de survivants peuvent encore témoigner de l’horreur subie, Andréa Menut s’est sentie dans l’obligation de rendre hommage à son père.
André Menut fut l’un des premiers, dans l’Orne, à Mortagne-au-Perche, à faire partie du Réseau Hector dès le second semestre de 1940. Première organisation de Résistance apparue en Basse-Normandie, ce réseau joua un grand rôle avant d’être démantelé suite à une trahison en 1942. André Menut laissera sa vie au camp du Struthoff en novembre 1943.
À partir de l’énigme d’un code véritablement non retrouvé par la Gestapo chez André Menut à Mortagne, l’auteur nous convie dans ce beau roman de pure fiction – qui n’a pas d’ambition historique – à imaginer l’inventivité des Résistants pour tenter de faire passer à Londres les renseignements essentiels qui contribueront à la victoire des Alliés.
Sa formation musicale n’est pas étrangère à son inspiration. Andréa Menut, dans Le Code bleu, nous guide avec beaucoup de délicatesse vers une résolution possible d’une véritable énigme.

 

 

Salon de Luc sur mer

Petite visite au Salon de Luc sur mer. Le temps de faire une bise aux copains, Denis Brillet (vous ai-je parlé de « 1000 raisons d’aimer Lilo » chez Cogito : si vous ne savez pas quoi lire …), Olivier Kourilsky, notre Docteur K, Michel Delaunay et bien sûr Henri Girard … Et quand même un petit pincement : ne pas avoir passé la journée avec eux … Ah si, un petit arrêt discussion avec Jean Quellien que je remercie pour sa gentille dédicace.

Et vivement le salon d’Alençon !

La prochaine fois, j’en serai ! dussé-je m’inscrire dès aujourd’hui …

 

Absence

1609954_695571427174508_6360991186314847433_n

Cicéronnades menneçoises …

Alors tu vois, un salon du livre …

C’est très sérieux. On parle livres, on essaye d’en vendre aussi. Non, vraiment, on ne va pas là-bas pour rigoler …

[slideshow_deploy id=’5739′]

Petit diaporama …

[slideshow_deploy id=’4794′]

Le lecteur

Œuvre de Léo

Œuvre de Léo