Cher Robin

10612895_10152671057913010_7309634291923397338_nCher Robin,

Il est étrange de constater que certaines disparitions vous tirent des larmes du cœur.

Pour moi, vous étiez plus qu’un « people » ; vous en étiez même à l’opposé à vrai dire.

Le clown triste, c’est ainsi que certains vous définissent. N’est-ce pas la caractéristique même des clowns ? N’est-il pas désespérant de vouloir soulager ce monde en l’amusant, en le faisant sourire, rêver …

Personnellement, vous m’avez fait rêver. Je pense que chacun a dans son cœur un film, un rôle particulier.  Pour ma part, vous serez toujours Peter Pan. Dans ce film, vous m’avez émue aux larmes. J’ai toujours pensé que ce rôle vous collait à la peau.

Peter Pan ne voulait pas grandir parce qu’il avait peur de mourir.  Votre peur vous a t-elle rattrapé ?

Cher Robin, j’ai le cœur bien lourd en ce 12 août.  Votre sourire et votre regard quelquefois empreints de mélancolie vont me manquer.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *