Croire au Père Noël…

Croire encore au Père Noël dans un monde, qui, hélas,

Ne fait plus de cadeau ?

Le froid revient, blanc et menaçant…

Couleur de fête et de Noces,

Couleur de deuil, Paradis blanc.

Un clown meurt à Alep, ami des enfants blessés,

Orphelins,

Apeurés.

Nos arbres de Noël se couvrent d’écharpes

Offertes aux plus démunis.

Une petite fille aux allumettes quelque part dans le monde se réchauffe les doigts.

La coccinelle

Pleure son Marcel.

Quelque part en Bretagne, entre Fougères et Rennes, une famille tremble d’être expulsée.

Retour en Albanie.

Où les enfants ne sont pas nés, où ils n’ont pas grandi.

Ils ne croient plus au Père Noël, mais croyaient en cette patrie.

Lirie, Artan, Kledian, Gentian,

Quel sera votre Noël si vous partez loin d’ici ?

Et nous ? Que pouvons-nous faire ?

Qui soit plus fort que le froid et la peur ?

Alors oui, je suis désolée

Si mon texte est un peu triste.

J’aimerais vous parler des sapins décorés, du vin chaud, de rires et de tendresse,

De chants d’enfants, « petit papa Noël », cadeaux déballés.

De repas de famille, champagne aussi

Pour certains, messe de minuit.

Vous parler enfin de cet amour,

Dont nous avons tant besoin.

Tant besoin.

2 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *