De Molière au PSC1…

Aujourd’hui était une première pour moi. J’ai donné mon premier cours de secourisme au collège. 10 élèves, 3 heures. Des élèves que je connais bien : je suis leur prof de français.

Et pourtant…

Dès le départ, le contact a été différent. Et ça, c’était génial.  Regard au début, un peu amusé, un peu inquiet aussi, un peu épaté « la prof de français qui sort de sa zone de confort…  » De Hugo à Heimlich… c’est quand même un sacré grand écart.

Et mon collègue / complice Sébastien venu me rejoindre pour me servir de cobaye. Une complicité qui aussi a plu aux élèves certainement.

Alors oui, c’est vrai, ce n’est pas évident au départ. Il y a la gestion du corps, celle du stress, on doit toucher parfois. Mais très vite, j’ai oublié (et les élèves aussi je crois) que j’étais prof de français, leur prof de français. C’est un signe !

Et puis, Il y a l’élève en grande difficulté fière d’avoir réussi parfaitement un maintien tête… Fière d’elle peut-être pour la première fois dans sa vie de collégienne.

Un signe : ils sont tous restés en fin de séance pour nous aider à ranger la salle (alors qu’on est en weekend !) et… certains ont dit merci !

Bref, et pour conclure, n’en déplaise aux grincheux qui pensent que gna gna gna, ce n’est pas notre boulot… etc etc… Oui, je me suis sentie totalement à ma place, totalement légitime. Et non, former au PSC1 n’est pas que le rôle des infirmiers ou des profs d’EPS… J’irais même plus loin : il me semble intéressant, pédagogiquement, que les élèves voient que tout le monde, même un prof de français, de maths ou d’anglais puissent former au secourisme. C’est ça la citoyenneté. Enfin, je crois.

Participer à la chaîne … si ça ce n’est pas de l’éducation à la citoyenneté ! Et puis, savoir utiliser à bon escient le subjonctif imparfait, ok, c’est bien.

Savoir faire un maintien tête à la perfection, c’est pas mal non plus.

Je voudrais enfin remercier toute l’équipe de formateurs avec laquelle j’ai fait mon stage. Parce que aujourd’hui, j’ai passé un moment incroyable avec mes élèves.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *