De Vous à Moi …

C’est certainement compliqué d’être critique quand on connaît l’auteur, mais c’est aussi très angoissant d’être lue par des proches. Merci Pierre-Yves.

C’est compliqué de « critiquer » une oeuvre, quand on connaît l’auteur. A fortiori lorsque c’est une amie. Difficile d’être objectif. Par contre cela permet de témoigner de son authenticité : Christelle réussit à travers ce coup de gueule à mettre sur papier ses souffrances de mère pour les faire partager.

Avec concision et délicatesse. Sans impudeur ( sa plus grande crainte ), mais sans dissimuler non plus la profonde déchirure qui la ronge. Par petites touches : le récit est découpé en courtes anecdotes, qui rythment et induisent la réflexion.

Sans doute ce livre revêt-il un petit côté militant, car elle est bien consciente de s’exprimer au nom de ceux qui n’ont pas les mots, ni le style, le courage …
Mais elle y met aussi beaucoup d’humour et de poésie : On rit On pleure On hurle avec elle… en particulier dans son parcours d’obstacles contre l’absurdité des règlements administratifs

A noter que si le livre se termine sur une note d’espoir, le combat de Christelle et de tous les parents concernés est loin d’être terminé :https://auboutdemaplume.fr/monsieur-le-president/

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *