Encore des oreilles…

Ah non…. Tenez…

Curieux : « Vous servent-elles de boucliers

Quand vous partez jouer les guerriers ? »

Avaricieux : « Quel coffre-fort imparable pour ma fortune !

Toute la place pour mes pièces ! Pour vous, aucune !

Pratique : Plus besoin de paniers,

Pour transporter vos courses !

Peut-on les refermer

Comme on ferme les bourses ? »

Comique :  » Votre épée doit être collée à son fourreau

Si celle-ci vous sert de coton-tige ! »

Prévenant : « Faites attention au vertige

Le vent frais pourrait vous emporter bien haut ! »

Effrayant : « Les araignées, la nuit couchant dans vos oreilles,

elles y font leurs nids, et cela vous réveille !

Ou enfin, en prévenant la foule : Ne riez pas !Il pourrait vous entendre,

Et d’un coup de son épée, il pourrait vous pourfendre ! »

 

Oscar B

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *