Invités d’honneur au bout de ma plume, bis

Léo Ferré a une place particulière au creux de mon cœur. Avec le temps… Premier 45 tours. J’étais môme et cette chanson me bouleversait même si je ne comprenais pas trop pourquoi.

Et puis…

J’ai appris la mort du grand Léo le 17 juillet 1993. je m’en souviens parfaitement. J’étais à la maternité. Mon petit Juluan venait de naître.

17 juillet 1993.

Quelques mois plus tard, Juluan rejoignait le grand Léo, nous laissant là, avec nos larmes.

Enfin, bien des années plus tard, c’est un beau, un merveilleux Léo qui arrivait dans la famille.

Voilà…

Au fait, monsieur Ferré, vous vous êtes  trompé…

Avec le temps, on continue d’aimer.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *