La parole est à…

Par ces temps de sinistrose, petit florilège de bonne humeur…

224

“On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui ne sauraient pas faire pousser des radis.”

– « Si on mettait un point rouge sur la tête de tout les cons, le monde ressemblerait à un champ de coquelicots ! »

« Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. »( Les tontons flingueurs)

« Un pigeon, c’est plus con qu’un dauphin, d’accord, mais ça vole. » (Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages)

« La justice c’est comme la Sainte Vierge. Si on la voit pas de temps en temps, le doute s’installe. » (Pile ou face)

« Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche. » (Un taxi pour Tobrouk)

« Savez-vous quelle différence il y a entre un con et un voleur ? Un voleur de temps en temps ça se repose. » (Le guignolo)

« Dans la vie, il faut toujours être gentil avec les femmes même avec la sienne. » (Série Noire)

« Il vaut mieux s’en aller la tête basse que les pieds devant. » (Archimède le clochard)

« Quand on a pas de bonne pour garder ses chiards, eh bien on en fait pas. » (Mélodie en sous-sol)

« Je suis ancien combattant, militant socialiste et bistrot. C’est dire si, dans ma vie, j’en ai entendu, des conneries. » (Un idiot à Paris)

« A travers les innombrables vicissitudes de la France, le pourcentage d’emmerdeurs est le seul qui n’ait jamais baissé. » (Une veuve en or)

 

Et bien sûr, la plus belle :

« Il faut aimer les gens fêlés car ils laissent passer la lumière »

   Michel Audiard

1 réponse
  1. Karine
    Karine dit :

    On peut penser aussi au Journal de Jules Renard, qui a aussi de belles formules :
    l’homme est un animal qui lève la tête au ciel et ne voit que les araignées du plafond.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *