Le paysan qui voulait rouler sur l’or

Oyez oyez braves gens ! Nous allons vous conter l’histoire de Bérard, un jeune paysan qui voulait devenir riche.

_  » Je souhaiterais tellement rouler sur l’or », confia Bérard à son ami, un jour qu’il travaillait dans le jardin du prévôt.

Quelques minutes plus tard, le prévôt ayant entendu la conversation, lui annonça :

_ « Si tu souhaites rouler sur l’or, je peux t’aider. Mais pour cela, il faudra me rendre quelques services.

_ Oui, je suis prêt à vous rendre tous les services ! Même les plus humiliants !

_ Ne t’inquiète pas ! Ces services ne seront pas bien longs ni très humiliants »

Bérard rentra chez lui et se précipita vers ses parents :

_ « Je vais rouler sur l’or ! J’ai rencontré le prévôt qui veut bien m’aider… en échange de quelques services !

_ Es-tu devenu fou ! Faire confiance à ce fourbe ! Il ne va certainement pas tenir parole ! »

Dès le lendemain, Bérard se rendit chez le prévôt. Pendant un mois, il ramassa de la merdaille de vache, nourrit les bouvelets et les bouvillons. Il réalisa aussi bien d’autres travaux, aussi humiliants les uns que les autres. Un matin qu’il allait chez le prévôt, il croisa peureusement un chat noir mystérieux, qui lui donna comme un pressentiment.

Un jour, le prévôt lui annonça :

_  » Suis-moi, pour récupérer ta récompense. »

Le jeune Bérard le suivit, le cœur battant. Le prévôt ouvrit une porte et le jeune paysan découvrit une pièce, avec le sol couvert d’or. Le prévôt lui dit alors :

_ « J’ai fait préparer cette salle pour toi. Tu pourras venir autant de fois que tu le souhaiteras pour rouler sur l’or ! ».

A force de vouloir rouler sur l’or, on peut se faire rouler !!

Julien et Eliot

2 réponses
    • angano
      angano dit :

      N’est-ce pas ? Mes élèves ont du talent !

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *