Les fleurs du lac

« Tout commence quelque part en Éthiopie…. »
Mébrat est une héroïne, une vraie. Elle est de celles qui savent dire non, qui savent se battre. Une femme courageuse et forte. Elle ose! Comme Rosa Parks qui refusa de céder sa place, Malala déterminée à aller à l’école et qui faillit en mourir, Simone Veil qui défendit si bien les femmes, ou encore Meaza Ashenafi qui se bat encore et toujours pour la cause ses compatriotes à Addis-Abeba. Elle n’hésitera pas à se dresser contre un village entier en refusant la tradition, qu’elle va juger cruelle et résolument d’un autre temps…..

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *