Les fleurs du lac et Ilse 14

J’ai commencé ce court roman un soir… et je n’ai pas réussi à le lâcher avant la fin.

On découvre l’excision du point de vue d’une mère, elle-même ancienne victime, et les « raisons » des uns et des autres.

C’est aussi un bel hommage à l’Ethiopie, dont l’auteure parle avec amour…

 

Merci pour ce retour…

What do you want to do ?

New mail

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *