Les fleurs du lac et Marie Christine

Les fleurs du lac est un roman délicat qui parle de l’excision , du poids des traditions et de la difficulté d’en changer sans perdre nos spécificités, ce qui fait l'âme du peuple . 
Tous les peuples sont attachés à leurs traditions mais parfois celles - ci doivent évoluer en douceur .
C’est ce que pense Mebrat , une jeune femme éthiopienne, elle veut changer les choses dans son village , elle va se heurter à ton le village et sans le vouloir séparer ses deux filles . Elle sera la première femme du village à refuser l'excision de sa seconde fille , elle refusera de remplacer sa belle - mère qui est l'exciseuse attitrée et qui va devoir arrêter après des années de travail .
Mebrat la courageuse va tenir bon , elle va même obtenir l'aide de son mari dans sa lutte , elle pense avec raison qu'il faut associer les hommes à ce combat .
Bien entendu ce combat n'est jamais terminé , il faut continuer chaque jour , ne jamais renoncer , se battre contre l'obscurantisme, les idées reçues .
Ce que j'ai particulièrement apprécié dans cette lecture c'est que l'auteur a une vision réaliste , juste de la situation .
L'Occident nous dit elle avec raison ne doit pas se contenter de condamner , l'Occident ne doit pas simplement juger .
J'ai vraiment aimé ce livre , l'écriture est très belle , lumineuse , j'ai été transportée dans ce petit village d'Ethiopie , je sens encore l'odeur du café .
Une très belle découverte que je recommande chaleureusement.
Décidément je suis ravie de ma rencontre avec NetGalley et ses belles possibilités de lecture .
Je remercie les éditions Rémanence .
https://www.netgalley.fr/catalog/book/162997
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *