Les oreilles d’Arthur…

… Par exemple tenez :

Marin : Avec ces voiles, comme vous prenez le vent !

Vous allez triompher de tous vos concurrents !

Pratique : Plantez-y  asperges et laitues…

Vous les verrez pousser, à chaque jour plus drues !

Curieux : Aimez-vous à ce point les patates qu’il vous faille un si large chaudron

Pour les faire bouillir pour tout un escadron !

Rêveur : Ces oreilles déployées seront comme des ailes

Et nous emmèneront là-haut jusqu’au ciel…

Inquiet : Et pour vous endormir, comment les rangez-vous ?

Par-dessus l’oreiller ? Ou coincées en dessous ?

Médical : Ces oreilles mon cher sont  loin d’être petites…

Vous devez redouter la moindre petite… otite.

Engagé : Est-ce bien pour défendre la cause éléphantesque,

Que vous vous fîtes greffer ces oreilles gigantesques ?

Dramatique : Malheur à qui tombe dans ces profondes fosses !

Curieux : Mais quelle taille fait votre chapeau ?

Grossier : Quand tu t’nettoies les portugaises

Les coton-tiges sont certainement balèzes !

1 réponse
  1. Henr Girard
    Henr Girard dit :

    Bravo Arthur !
    J’ai beaucoup aimé et bien rigolé.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *