Les oreilles de Pauline

Bravo Pauline pour ce très joli texte… Cyrano n’est pas loin…

 

Agressif : Moi Monsieur si j’avais vos oreilles

Je les raccourcirais à grand coups de rapière !

Amical : Mais elles doivent traîner par terre…

Comment faites-vous pour mettre votre capuche ?

Descriptif : C’est un ample abri… c’est une ruche !

Que dis-je c’est une ruche… C’est un manoir !

Curieux : À quoi sert cet immense entonnoir ?

À entasser les fourmis ou bien des poteries ?

Gracieux : L’éléphant est votre proche ami ?

Dumbo fait partie de votre grande famille ?

Comme vous, il a d’importantes écoutilles…

Voilà ce qu’à peu près mon cher vous m’auriez dit

Si vous aviez un peu de lettres et d’esprit,

Ne rêvez pas trop, vous n’aurez jamais de lettres

Même en cherchant une trace au fond de votre être,

Nous ne pouvons trouver autre chose que… RIEN !

Vous avez l’esprit imparfait d’un batracien !

J’ai de grandes oreilles et vous, de beaux habits,

Mais ce qui nous sépare vraiment, c’est l’esprit !

La beauté ne suffit pas, il faut le langage…

mais vous, n’en avez pas et c’est vraiment dommage !

Vos avez vos élégances physiquement,

J’ai les miennes moralement : c’est important…

 

1 réponse
  1. Henri Girard
    Henri Girard dit :

    Et en plus, il y a une morale ! On peut presque avancer que ce texte est une chouette fable.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *