Lettre à Riri

10540768_324555241049852_2923001511440008478_nCher Henri,

Il est des choses qu’il est toujours bon de dire. Dire que l’on est bien, que l’on est heureux, que l’on aime … Cela fait bien longtemps maintenant que j’ai décidé de me consacrer aux gens « positifs ». Les autres ne m’intéressent pas. C’est un choix.
Alors aujourd’hui, j’ai envie de te dire à quel point tu es des nôtres, toi aussi un peu baroque. Je veux aussi te remercier pour le texte que tu nous as offert, à Mélina et à moi, pour mon recueil de … de je ne sais pas trop quoi d’ailleurs, en fin, pour mon petit livre De vous à moi. Une fois encore, tu m’accompagnes dans une jolie aventure. Cette fois ce n’est pas La dame de Fécamp mais la demoiselle de Douvres, une princesse baroque. Ce texte m’a émue ; ce n’étaient pas les mots de Henri Girard, romancier aussi talentueux soit-il, mais bel et bien ceux de Riri, que l’on aime tant ici.
Riri, l’ami de Lili …
Les amis de ma lili sont mes amis …
Je t’embrasse. Nous t’embrassons toutes les deux.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *