lever des couleurs, P Reverchon

(oui mon georges depuis toi elles s’appellent toutes fernande.. avec un clin d’œil à notre boby.. cherchez !)

bandez moi
comme un arc
plein ciel…
votre triomphe
direction
vos sens et
d’érections
insensées
faites moi choir
votre bon vouloir
à votre bon cœur
à la bonne heure
droit comme un i
au garde-à-vous
des matinales
le bâton de midi
au cadran solaire

bandez moi
entre vos doigts
en vos palais
fraîcheur en bouche
glace vanille
ou glace citron
l’amertume
léchez l’alléché
laissez fondre
à l’étuvée
juste laisser partir
et faites revenir
je te l’accorde raide
ô verge marie
brûler le cierge
donnez le vertige
au cénobite

bandez moi
sur le grand mât
d’un jeu de langue
faites des vagues
d’un toucher de lèvres
croire au rêve
lichez les gouttes
aller retour
sur des mystères
voyager encore
d’une main habile
les yeux fermés
fendre les vents
écarter les nuages
laisser aller
expirer l’inspirée
au creux de vos paumes

bandez moi
comme un arc
plein ciel
à la lune
pistez les étoiles
dans mes yeux

bandez moi
exploser en votre bouche
comme un fruit mûr

qui ruisselle

dégouline

s’évanuit…

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *