Ma belle Honfleur

Nous avons tous une ville qui tinte dans notre cœur. En ce qui me concerne, je crois que c’est toi, Honfleur. Il y a aussi Addis Abeba, peut-être plus exotique, tellement proche en étant si lointaine. mais toi, Honfleur, je t’ai, chevillée dans mon cœur.

Pourquoi ?

Je crois que tout ceci est lié à mon enfance. Oui Honfleur a pour moi quelques flagrances de nostalgie… Une nostalgie qui laisse un sourire rêveur sur les lèvres.

Honfleur et son bassin, promenade rituelle avec mes grands-parents. On allait voir mon oncle Gérard sur son voilier…

Honfleur et ses peintres qui me faisaient voyager. Ils me fascinaient.

Et puis et surtout, Honfleur et sa jetée. Enfant, je montais sur les « gros tuyaux » comme je les appelais, pour apercevoir la mer. Mon grand-père me tenait la main vigoureusement et ma grand-mère protestait « je luis donnais le vertige »…

Aujourd’hui, mes grands-parents ne sont plus là, les tuyaux non plus. Et je vois la mer. Pourtant la main de mon grand-père continue de me manquer et sa silhouette chérie  aussi.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *