Quelque part à Djibouti

Cette photo m’émeut énormément. Les fleurs du lac, à Djibouti.

Chère Asma, cher Saïd, nous ne nous connaissons pas. Et je suis très émue. Très. Je ne peux m’empêcher de penser à mes personnages, Yared et Mebrat quand je vous regarde. Et je sais, que quelque part à Djibouti, mon petit roman va continuer de… Je ne sais pas trop quoi d’ailleurs. Un peu comme un passage de relais.

Un merci aussi à mon ami Fred, qui a permis à ce relais de se faire.

Je vous serre contre mon cœur.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *