Rémi le mauvais payeur (fabliau)

Oyez, oyez Damoiselles et Damoiseaux …

L’histoire de Geoffroy qui avait prêté de l’argent à Rémi, son voisin.

Au bout de quelques jours, il alla réclamer ses pièces d’or. Malheureusement Rémi lui répondit :

<< Je ne les ai pas, je te les rendrai plus tard. >>

Au dixième refus, alors qu’il rentrait chez lui, tête baissée, il croise Jeanne la fille du boulanger.

<< Mais mon pauvre ami, je connais Rémi, autant battre la campagne ! >>

Il la remercia et rentra chez lui.

Le lendemain il se rendit au marché où il acheta un estoc, une masse et un bouclier. Ainsi armé il retourna chez son voisin et lui cria de lui rendre enfin l’argent qu’il lui devait. Puis il se dirigea vers un champ de blé et le ravagea à grands coups d’estoc. Pendant qu’il s’acharnait contre la grange de Rémi, ce dernier arriva en protestant :

<< Mortecouille ! Que fais tu là ? J’étais en train de faire ripaille quand j’ai entendu ce vacarme ! Es-tu devenu fou ?

– Je ne suis point fou mais on m’a dit que attendre mon argent ou battre la campagne c’était la même chose. Ainsi tu ne me rembourseras peut-être pas mais tu le regretteras ! Me rendras-tu mes pièces d’or ? >>

Dès le lendemain, au chant du coq, Geoffroy retrouva ses trois pièces d’or sur le perron de sa masure.

 

Moralité :

Quelquefois, il faut savoir s’armer et pas que de patience pour récupérer son bien.

 

 

Léo Mafille, le troubadour

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *