La parole est aux lecteurs.