Ta fin est proche …

Prendre le train à trois heures du matin fut la pire chose qui soit arrivée dans ma courte vie d’adolescente.

Je me souviens ; il faisait nuit noire ce soir-là. La gare était calme et sinistre. En passant derrière un panneau, un tag vert retint mon attention …

Soudain, un bruit rompit le silence monotone de la gare abandonnée. Un bruit de frottement, suivi d’une plainte étouffée, se rapprochait de moi, lentement mais surement.

Je me mis à courir et me cognai à un placard, confirmant ainsi mon existence à l’inconnu. Après m’être glissée à l’intérieur, je sentis un courant d’air froid passer au travers de la serrure. Le bruit et le courant d’air ayant disparu, je pris le temps de fouiner dans le placard et de trouver une lampe de poche. En soulevant une pile de livres, un vieux manuscrit poussiéreux excita ma curiosité, me forçant à regarder à l’intérieur. Sous la couverture, je découvris une vieille dague rouillée. En tournant les pages, je découvris, inscrit avec du sang frais : « Ta fin est proche ».

Effrayée, je lâchai le manuscrit et sortis de ma cachette improvisée. Je découvris alors avec stupéfaction qu’à la place du tag se trouvait maintenant une lourde porte en fer. j’entrai avec prudence et fus alors témoin d’un spectacle horrible. L’inconnu en question enfermait là des enfants dans des cages. J’entendis un murmure dans mon dos :

– Ne t’en fais pas, c’est bientôt fini …

Plus par réflexe qu’autre chose, je plantai ma dague dans le corps de l’homme mais sa lame se brisa. Je courus alors tandis que des bras décharnés essayaient de me retarder. Je fonçais vers la porte de sortie, au bout du couloir.

Quand je réussis à m’extirper de cet endroit horrible, un sourire se dessina sur mes lèvres. Jusqu’à ce que je voie le panneau avec marqué dessus :

Paradis ou Enfer ?

L’inconnu me chuchota :

– Choisis …

Je sentis une vive douleur dans le dos puis … plus rien.

Milo Riquart

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *