Articles

Un concerto pour Olivier

Pour toi Olivier…

Tu vas nous manquer.

Ces quelques notes de clarinette pour t’accompagner.

Véro, je suis là.

Si tu aimes…

Une chanson que j’ai toujours adorée. Elle me donne la « patate ». Et puis… quel joli prénom.

Allez, c’est cadeau. Faites attention à vous…

 

 

 

 

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

2019 s’achève…

 

2019 s’achève…

Quel bilan ?

Bien sûr, je pourrais me réjouir de cette année passée, laquelle m’a offert de très jolis moments, de très jolies rencontres et qui sera, à n’en pas douter, une année décisive pour moi.

Et pourtant, cette année a un goût amer.

Il est en effet difficile de se réjouir, à moins de faire preuve d’un égocentrisme éhonté, face à cette actualité, tant mondiale que nationale, qui fait froid dans le dos. On meurt, ici sous les bombes, là, de froid dans les rues, sous les coups d’un (ex) conjoint,  la planète entière est en train de frémir, on se noie pour échapper à la guerre…  Non, elle ne va pas bien notre planète. Et nous non plus. Toute cette colère et ce désarroi… Un reportage à la télé il y a quelques jours qui suivait des retraités (un couple de 80 ans) qui justement, ne pouvaient profiter de leur retraite et qui devaient se remettre au boulot et à côté de ça, une jeunesse qui cherche du travail et qui n’en trouve pas.

Ce n’est pas du misérabilisme, encore moins de la morale à deux balles. C’est le constat d’une mère qui aimerait bien que ses gamins aient un avenir sympa sur cette jolie Terre que chantait si bien Moustaki.

Parce qu’aujourd’hui… ce n’est pas « joli joli ».

 

Mon calendrier de l’Avent : 11 décembre

Petite pause musicale avec deux artistes découverts l’année dernière : Lili Cross et Thierry Chazelle. Découverts lors d’un concert d’Yves Jamait dont ils faisaient la première partie. Coup de cœur immédiat. Beaux textes, belles voix et une tendresse qui fait du bien.

Hommage…

Il y a des voix qui nous touchent, nous font vibrer, nous bercent, nous font pleurer.

Leonard Cohen s’en va, et le monde est moins beau.

Cette chanson pour dire ma tristesse.

Il a rejoint Suzanne, nous a laissé ses chansons.

Et le ciel est gris.

Coup de coeur absolu

Après les dunes chantantes, l’océan musicien. Quelle merveilleuse invention !

Ma Julie Anne aurait aimé ! Et moi, je rêve d’y aller !

Je découvre…

Nicolas Ker…

Et je suis séduite, complètement.

8 mai… Hommage