Articles

À propos…

Bonjour chers abonnés, lecteurs…

Cela va faire six mois que Les fleurs du lac fait son petit bonhomme de chemin. Six mois déjà. Et je dois vous dire combien je suis émue par vos retours.

Texte volontairement court, thème certes difficile, je m’interrogeais beaucoup quant à l’accueil qui serait réservé à ce roman.

Et me voici donc rassurée.

Et je vous remercie.

Pour tout.

Je vais maintenant pouvoir me consacrer à d’autres personnages… qui m’attendent.

 

Alençon…

 

Bonjour à toutes et à tous,

Je me vois dans l’obligation d’annuler ma participation au salon d’Alençon et j’en suis vraiment désolée… Ce salon me tient à cœur et est toujours synonyme de retrouvailles, et de rencontres aussi.

Ce n’est que partie remise…

L’année prochaine, j’espère.

J’embrasse toute l’équipe.

 

Livres-écrins…

Je remercie mes amis artistes qui par leur talent, et leur générosité aussi, m’ont permis de vous présenter d’aussi jolis ouvrages. Arno Jusiewicz (Une sonate et la Dame de Fécamp, et Itinerrances), Philippe Morel(Les fleurs du lac), Marianne Monnoye-Termeer (De Vous à Moi) et bien sûr, l’auteur Olivier Bass pour la photo qui illustre Le cabanon jaune. Merci de contribuer à ce que cette aventure continue d’être si belle.

Duodicaces…

 

Merci à la librairie Plein Ciel à Caen, qui a la gentillesse de nous accueillir, mon complice Henri Girard et moi,  le  samedi 25 mai prochain. Henri vous présentera, entre autre,  Jubilé !, à paraître aux éditions In Octavo ; quant à moi, je serai là avec Les fleurs du lac, mais pas seulement.

Bref, nous serons là tous les deux, et on va bien s’amuser. De votre côté, n’hésitez pas à passer car vous le savez :

« Plus on est de fous, plus on lit ! »

 

c’est demain…

Des nouvelles en passant…

Cela fait quelque temps que je néglige ce site, et du coup, ceux qui le suivent… Et je m’en excuse… Il est vrai que je suis un peu « débordée » ces derniers temps.

Une rentrée scolaire « prenante » avec l’envie d’innover… Entre autre un nouveau projet d’écriture avec les élèves, histoire de leur donner la plume.

Des sessions de secourisme à mettre en place (dont une au début des vacances). J’aime énormément ces sessions. Elles sont des moments d’échange « à part » avec les ados. Et elle sont tellement utiles…

Et puis l’écriture… Avec Les fleurs du Lac Tana que j’ai tellement hâte de vous présenter. Ces dernières semaines, avant la parution, sont toujours un peu éprouvantes, mélange d’excitation et de stress, d’impatience et d’envie de freiner… Allez, encore trois quatre mois à attendre. Et je vous dirai plus, très bientôt. En tout cas, ce texte, un très court roman, vous emmènera en Éthiopie, même si l’Éthiopie n’est pas le thème du roman mais plutôt le cadre.

Je vous en reparle bientôt. Promis.

 

Des nouvelles du Lac Tana…

Aujourd’hui, une jolie nouvelle mais qui va rester énigmatique pour vous encore quelque temps ! (Une histoire de peau de l’ours que l’on ne doit pas vendre avant de l’avoir tué… D’ailleurs, je n’aime pas que l’on tue les ours !)

Sachez juste que mon prochain ouvrage Les fleurs du lac Tana sera édité aux Éditions de La Rémanence, courant 2019.

Voilàààààà