Roman

Articles

Female Pleasure

On m’a demandé « pourquoi écrire un roman sur ce thème ? » Ce ne serait pas « vendeur », pas « glamour »… etc… etc… Peut-être… Mais je suis fière d’avoir apporté ma contribution, aussi modeste soit-elle, à cet élan immense et nécessaire. Tellement fière. Je remercie mon éditrice Mathilde Palfroy de m’avoir accompagnée et soutenue, la fédération le GAMS et le Collectif Nous Toutes 14. Enfin, merci aussi  et surtout, devrais-je dire, à mes amies africaines qui m’ont fait confiance. J’espère avoir été la hauteur de leurs attentes.

 

https://www.facebook.com/spiceemedia/videos/1092059104298111/

Extrait du dimanche… 4

l’extrait du dimanche… 3

Les fleurs du lac et Olivier

Juste un petit mot pour ton roman que je viens de lire: bravo et merci!
Personnages attachants et sujet délicat traité avec délicatesse, de « l’intérieur ». C’est du bel Angano, sensible, coloré et optimiste malgré la gravité. Un texte qui restera ancré dans ma mémoire!

Olivier Bass, auteur

Extrait du dimanche, n°2

Les fleurs du lac et Simone…

Je forme en particulier des vœux pour vos « Fleurs du lac », un livre que tous, toutes les féministes (et peut-être surtout les autres d’ailleurs, cela les éclairerait) devraient lire.

Simone D

 

 

Joli montage

Merci Annarosa… et bon voyage alors…

J’ai dévoré votre livre, à la fois puissant, tendre et poétique.J’étais pendant quelque instant là bas et je vous en remercie.
Ce que je voulais vous dire aussi. Ce que j’aime beaucoup c’est que ce sujet ô combien difficile , vous avez su l’aborder de façon ( excusez l’expression) légère et tendre.

Stéphanie

Ne vous excusez pas Stéphanie . Je comprends votre ressenti. j’ai beaucoup de tendresse pour ces personnages et énormément d’amour pour ce pays. Ce n’était pas un roman « à charge » mais un roman sur l’humain. Je crois que c’est ce que vous avez éprouvé, ressenti. Et j’en suis très heureuse. Merci pour cela.

Découvrons l’Éthiopie

Voici un diaporama que je réactualise avec des photos prises lors de nos promenades en Éthiopie. Bien sûr, elles commencent à dater, si l’on considère que j’ai quitté le pays en 1985. Mais je les trouve encore très belles.

Je vous présente celle qui m’a inspirée pour créer le personnage de Mebrat

Dans ce diaporama, vous rencontrez également Shoayé et sa sœur, Yared sur sa pirogue…

[slideshow_deploy id=’13357′]