Une lumière dans la nuit et Michel…

Editions de La Rémanence

Ce matin, dans ma boîte aux lettres, ce message.

Quel bonheur pour nous qui connaissons Christelle qu’elle ait posé ses valises en Normandie.

Clara peut être fière de son arrière-petite-fille. Elle l’a ressuscitée au travers de ces quelques lignes, en nous faisant partager ses sentiments, sa fierté d’avoir une aïeule, aussi courageuse et son regret de ne pas l’avoir connue. Pour ceux qui ont vécu cette triste période, c’est avec beaucoup d’émotion qu’elle nous remémore ce qu’était cette guerre, l’horreur des camps de concentration, et le débarquement du six juin.

Ce devoir de mémoire doit être lu par tous les enfants, qu’ils sachent ce que fut cette guerre qui fit six millions de morts.

Ce retour m’émeut profondément, d’autant que Michel est un « Ancien ».

Voilà… Il y a une certaine magie dans l’écriture.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *