Une rencontre singulière

 

Certaines rencontres peuvent s’avérer déterminantes, qu’elles soient positives ou négatives. Laissez-nous vous raconter l’incroyable histoire de Kira.

 

Kira était une jeune fille de quatorze ans qui vivait seule à la lisière de la forêt dans la maison de sa grand-mère disparue. Un soir de pluie, elle aperçut par sa fenêtre une chouette. Kira n’avait peur de rien : elle décida donc de suivre l’oiseau qui s’envola vers la forêt. Ce dernier la mena au-delà de la forêt ; jusqu’à un vieux manoir.

 

La bâtisse était brûlée. Totalement délabrée, elle devait être abandonnée depuis au moins cent ans. La chouette pénétra, toujours suivie de Kira, jusque dans une pièce dans laquelle se trouvait un immense miroir. Ce dernier était en argent, orné de gravures et de pierres incrustées. Il semblait ancien même s’il avait gardé toute sa splendeur.

Bien sûr, Kira s’approcha, lentement, du trésor. Elle était comme fascinée. Une fois arrivée devant, elle vit dans le reflet, une fillette qui se tenait derrière elle.

Elle se retourna : personne !

Quand elle regarda de nouveau dans le miroir, la fillette se mit à parler :

— Cela fait longtemps que je n’ai pas eu de visite… Je t’attendais.

— Qui es-tu ?

— Je m’appelle Rose, j’ai douze ans et ici c’est ma maison. Et toi ?

— Je suis Kira, j’ai quatorze ans.

Chaque jour, Kira revint donc voir son amie. Elle finit même par briser un morceau du miroir pour pouvoir continuer de parler à Rose. En même temps, de jour en jour sa personnalité changeait : elle devenait plus agressive, plus… folle. Ses amis la trouvaient étrange, commençaient même à s’inquiéter. Kira finit par les emmener au manoir pour leur présenter sa nouvelle amie. Mais eux ne virent personne. Kira, prise de colère par leurs remarques incessantes, s’énerva et en blessa un avec son bout de miroir. Ils s’enfuirent, affolés.

Rose s’adressa alors à l’adolescente :

— Soit tu viens avec moi, soit tu deviens comme elle, dit-elle en pointant la chouette du doigt.

Pour la première fois, l’oiseau entra dans la pièce et s’avança devant le miroir. Kira n’y vit pas le reflet d’une chouette, mais celui de sa grand-mère bien-aimée.

Anjoo, Léa, Flora, Quentin

élèves de 3°

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *