Vivre FM, 6 mars 2015

Je tiens à revenir sur un point. Je ne suis pas d’accord avec l’analyse « on devrait mettre en place un relais avec les collègues quand l’enseignant est absent du fait du handicap de son enfant … » NON, ce qu’il faudrait surtout, c’est arrêter de supprimer des postes et permettre et envoyer des enseignants remplacer les enseignants absents. Et aussi arrêter de se tromper de cible. Je n’ai pas eu le temps de le dire, alors je le dis ici ! Ce n’est pas à mes collègues de s’occuper de mes élèves. D’ailleurs, il ne s’agit pas de les garder mais de leur dispenser des cours de français. Embauchons donc des remplaçants dans les matières concernées.

2 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *